PARTAGE


Par l’intermédiaire d’une communauté d’énergie, il devient possible d’installer de nouvelles capacités renouvelables (photovoltaique, éolien, cogénération,…), de valoriser l’excédent d’électricité produite localement, et de partager ce « surplus » d’énergie avec les autres membres de la dite communauté ; et ce, à un tarif intéressant pour l’ensemble des parties.

Production d’énergie renouvelable

Les installations des production d’énergie renouvelable (ou de stockage d’énergie) peuvent être d’origine et de propriétés diverses.

  • Les nouvelles installations sont communes, et résultent d’un investissement commun des membres de la communauté, et constituent la propriété de celle-ci. Il peut typiquement s’agir de l’installation de panneaux photovoltaïques sur le toit d’un bâtiment public (école, salle sportive, …) ou privé (habitation collective, entreprise, …) ; ou encore de l’installation d’éoliennes, de cogénérations, ou d’autres technologies de production d’électricité renouvelable.

D’autres origines, sans valeur légale aucune et ne pouvant donc pas être être appliquées, peuvent cependant être mentionnées à titre conceptuel :

  • Les installations sont privées, et sont la propriété de personnes physiques, d’entités privées ou publiques.
    • Les installations privées sont la propriété d’un ou plusieurs membres de la communauté, qui devien(nen)t propriétaire(s) du surplus d’énergie à partager.
    • Les installations privées sont la propriété d’un entité externe de la communauté, et dès lors non-membre, qui peut vendre l’électricité produite directement à la communauté par le biais d’un accord d’achat d’électricité.
  • Les installations sont communes et privées.

 

Répartition du surplus : la clé de répartition

L’énergie produite et non autoconsommée localement est partagée entre les membres de la communauté. Le partage s’effectue tous les quarts d’heure par le réseau publique, et les bilans sont réalisés par le biais de compteurs intelligents et d’une ‘clé de répartition‘. Cette clé, fixant les règles de partage, figure dans les statuts de la communauté et représente un choix capital. Une clé peut distribuer l’énergie selon différents paramètres ou objectifs :

  • Répartition au prorata de la consommation d’énergie
  • Priorité aux gros consommateurs (dans le but de maximiser l’autoconsommation)
  • Equité des membres

C’est le Gestionnaire de Réseau de Distribution qui se charge du comptage et de la répartition du productible entre les membres, selon la clé qui a été déterminée et les termes de la convention qui lie les membres. Il les transmet alors au gestionnaire de la communauté qui émet une facture aux membres et rétribue les propriétaires de l’installation (le gestionnaire et propriétaire peuvent être identiques).

Identifiez-votre gestionnaire de réseau de distribution :

Prix de l’énergie & facturation

Prix de l’énergie

Le prix du surplus de l’énergie ‘communautarisée’ (‘partagée’) doit être convenu par les membres de la communauté, et fixé dans ses statuts (ou convention).

Attention néanmoins, dans la facture globale de fourniture d’électricité, l’énergie elle-même ne représente qu’une petite moitié du total. Les frais des gestionnaires de réseau et taxes pèsent pour plus de la moitié. Actuellement, pour la partie « électricité », un tarif réduit est possible (voir la gratuité, en accord avec les propriétaires de la capacité de production), mais pour la partie « frais de réseaux », les discussions sont toujours en cours. Certains projets pilotes propose une réduction de 10%-15% sur cette partie, justifiée par une diminution de la surcharge du réseau aux heures de pointe. L’électricité partagée peut être gratuite, bien que les frais de réseau liés à la consommation de cette électricité sont toujours d’application.

Traitement des données & facturation

Le traitement des données énergétiques permet le partage et la facturation du surplus d’énergie:

 

Gains financiers

Outre les gains environnementaux (autonomie énergétique, développement des énergies renouvelables, …) et sociaux (partage ouverts à tous les citoyens, investissements communs, …), une communauté d’énergie peut engendrer des gains financiers pour ses membres, qu’ils soient pour les consommateurs ou les producteurs d’énergie :

  • Propriétaire d’une installation : revente du surplus à un prix supérieur au prix du kWh actuellement renvoyé sur le réseau, ce qui accélère le temps de retour sur investissement et rentabilité de l’installation.
  • Membre d’une communauté : achat du surplus à un prix inférieur au prix du kWh du réseau, tout en ayant des garanties sur son origine renouvelable et locale.

 

Source image : https://environnement.brussels/thematiques/batiment-et-energie/energie-verte/auto-consommation-collective-mutualiser-lenergie  

Dernière mise à jour : 05/11/21

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.