TECHNOLOGIES

La seule technologie nécessaire pour intégrer une forme de partage d’énergie est celle du compteur communicant, c’est tout !

Les autres technologies pouvant être impliqués dans une communauté énergétique, et permettant d’en améliorer l’efficacité (autoconsommation, coût, …), sont diverses et peuvent être classés en différents types :

  • Technologies de production d’énergie renouvelable :
    • Electricité : panneaux photovoltaïques, éoliennes, cogénération, …
    • Chaleur : cogénération
  • Technologies de stockage : batterie, hydrogène, stockage froid-chaleur, …
  • Technologies hybrides : véhicules électriques (batteries ou hydrogène) pouvant consommer, restituer, ou encore stocker de l’énergie
  • Technologies de mesure et gestion :
    • systèmes de gestion d’énergie
    • systèmes de mesure et de pilotage des charges permettant de maitriser la (auto)consommation
    • logiciels de gestion de communautés énergétiques (clé de répartition, facturation, …), mais également d’optimisation de l’autoconsommation (dimensionnement des installations, prédictions de production et consommation)
  • Technologies liées aux réseaux : réseaux intelligents ou micro-réseaux

 

Compteurs intelligents

Les compteurs intelligents sont des appareils électroniques qui remplacent les anciens compteurs électro-mécaniques mesurant la consommation de gaz et d’électricité.

 

Un compteur indispensable

Le compteur intelligent constitue un prérequis indispensable à la transition énergétique.

Ils autorisent et favorisent l’augmentation de productions décentralisées et intermittentes d’énergie renouvelable, et de véhicules électriques ; et permettent par ailleurs de mieux gérer les pics de consommation sur le réseau et participent donc ainsi à la stabilité du réseau.

Ils permettent d’éviter des investissements dans le renforcement des réseaux, et favorisent la participation active des consommateurs au marché de la fourniture d’énergie.

 

Un compteur communiquant

Les compteurs intelligents sont en mesure d’enregistrer très précisément la consommation d’énergie et sont dotés de moyens de communication embarqués.

Ils peuvent ainsi envoyer et recevoir des données de façon autonome, entre autres les index de consommation, transmis automatiquement au gestionnaire de réseaux de distribution.

Pour ce faire, les compteurs d’électricité intelligents disposent de 2 ports physiques de communication, appelés port client (P1/S1), complémentaires et compatibles avec diverses applications.

  • Le port P1 envoie les données de consommation d’électricité toutes les secondes et le volume de gaz consommé toutes les 5 minutes. Le compteur intelligent de gaz transmet ses données de consommation au compteur d’électricité.
  • Le port S1 quant à lui envoie les données brutes à une fréquence plus élevée, et est uniquement utilisé pour les données du compteur électrique.

Les 2 ports permettent de disposer d’informations détaillées sur la consommation d’énergie et une meilleure gestion des appareils ménagers.

 

Un compteur multifonctions

Services liés au gestionnaire de réseau

Le gestionnaire de réseau peut interagir avec le compteur pour l’aider dans sa gestion du réseau et il lui permet aussi d’offrir de nouveaux services aux clients (interventions à distance sans prise de rendez-vous ni déplacement), parmi lesquels :

  • la relève à distance des index (puissance électrique prélevée et les quantités consommées) ;
  • la gestion du prépaiement des consommations d’énergie (en remplacement des compteurs à budget);
  • l’ouverture ou la fermeture de l’alimentation en énergie (en cas de déménagement) ;
  • l’adaptation de la puissance du raccordement ;
  • le changement de type de tarification (mono-horaire ou bi-horaire), voire potentiellement le développement de nouveaux types de tarifications (saisonnière,…) ;
  • la détection plus facile des pannes sur le réseau ;
  • la remontée d’alarme en cas de tentative de fraude sur le compteur (alarme en cas d’ouverture du capot) ;

Services liés aux périphériques et logiciels privés

Par ailleurs, il est possible de raccorder des périphériques pour obtenir une vue plus précise de votre consommation quotidienne d’énergie, et qui peuvent gérer vos appareils électroniques intelligemment, et vous faire épargner de l’énergie et de l’argent.

Un système de gestion d’énergie peut être raccordé sur les ports client (P1 et/ou S1). Il s’agit concrètement d’applications, de thermostats intelligents ou d’autres appareils conçus pour une gestion active de la consommation d’énergie, en tenant compte des habitudes, du confort et de la production éventuelle d’énergie locale. Dans le jargon, de telles applications se nomment ‘HEMS’ (Home Energy Management System) ou ‘CEMS’ (Customer Energy Management System).

Des économies efficaces d’énergie sont possibles si l’on sait ce que l’on consomme et à quel moment. Un système de gestion détaille la consommation et permet de fixer et d’atteindre des objectifs. Vous éteignez les lampes ou diminuez le thermostat d’un degré ? Vous en voyez directement les effets. Même la consommation de veille est plus facile à détecter.

Pour l’instant, vous n’obtenez le relevé de votre consommation d’énergie qu’une fois par an, avec la facture annuelle. Mais avec un système de gestion d’énergie, vous savez immédiatement ce que vous consommez en temps réel, et éventuellement ce que vous produisez. Vous savez ainsi à l’avance à quoi vous attendre et n’êtes plus confronté à d’inattendues factures d’énergie salées.

 

Un compteur en déploiement

Aujourd’hui, presque tous les pays européens ont déployé ou démarré un déploiement du compteur intelligent.

En Wallonie, le début du déploiement des compteurs intelligents a commencé en janvier 2020.

Le placement d’un compteur intelligent est payant uniquement pour les clients qui le demandent ou dans le cas des nouvelles constructions.

En cas de changement de compteur effectué à la demande du client, le coût du placement d’un compteur intelligent s’élèvera à 150€ (HTVA) (tarif 2019 à indexer). Attention ces coûts peuvent être plus élevés si le changement de compteur nécessite également d’autres modifications dans votre installation électrique. Pour de plus amples informations, prenez contact avec votre gestionnaire de réseau de distribution.

Le Gouvernement prévoit des primes qui permettent de compenser les coûts de placement des compteurs intelligents (voir rubrique liens utiles ci-dessous).

 

Un compteur rentable

L’investissement dans un compteur intelligent peut être vite rentabilisé si l’on considère les possibilités qu’il offre :

  • factures basées sur la consommation réelle (pas d’estimations, et lissage possible de la facturation sur 12 mois) ;
  • association à un système de gestion d’énergie et diminution de la consommation d’énergie ;
  • formules tarifaires plus flexibles à moyen ou long terme (tarifs avantageux lorsque la production éolienne ou solaire est élevée, associés à une programmation de la mise en route des électro-ménagers au moment où le tarif est le plus bas).

Vidéos


Liens utiles

 

Dernière mise à jour : 30/09/21

This website uses cookies. By continuing to use this site, you accept our use of cookies.